Le monument

Palais des Raïs - Bastion 23

Le monument historique

 

Des plus importants monuments historiques de la ville d’Alger, il est l’un des derniers témoins attestant physiquement du prolongement de la vieille ville (Casbah d’Alger) jusqu’à la mer, à l’époque Ottomane du 16e au 19e siècle.

Partie intégrante de la médina d’El Djazaïr, ce quartier est détaché, voire même, isolé de son environnement traditionnel suite aux bouleversements et restructurations subis par la Casbah à l’époque française.

 

 

Son classement

 

En 1909, l’ensemble architectural (Bastion23), est classé monument historique sous l’appellation « Groupe de maisons mauresques », tant pour son intérêt architectural que comme dernier quartier de la basse Casbah. Ce classement sera reconduit par les pouvoirs publics le 20 décembre 1967 par l’ordonnance N°281-67.

En 1991, la Casbah (Médina d’El Djazaïr) est érigée et classée patrimoine national puis mondial par l’UNESCO, en décembre 1992.

Ce double classement confirme la reconnaissance et l’importance octroyées par les instances nationales et internationales à ce joyau architectural et urbain délimité par un périmètre de protection et de sauvegarde qui intègre en son sein le Palais des Raïs.

 

 

II est chargé de :

- Organiser et abriter expositions permanentes et temporaires relatives au patrimoine culturel.

- Participer à la vulgarisation des arts et à la sensibilisation du public à la protection du patrimoine culturel.

- Mettre à la disposition du public une documentation dans les domaines de l’art, l’histoire et l’archéologie, en relation avec la Casbah d’Alger.

- Veiller en permanence à l’équilibre entre exploitation (animation) et préservation des lieux.

 

 

Aujourd’hui, le Palais des Rais offre aux visiteurs la possibilité de se promener dans un environnement historique et culturel. Des haltes alternent et rythment activités muséales dans les palais, et  scientifiques dans la salle de conférence, la bibliothèque et les salles d’archives. Un parcours ludique prévu autour de lieux de rencontre (les maisons des pécheurs), activités de loisirs, spectacles pour enfants, concerts, soirées poétiques…sont organisés au niveau de la terrasse (batterie) donnant sur la baie d’Alger.

 

Architecture

Les espaces de la maison traditionnelle algéroise

Architecture

Les éléments décoratifs et architectoniques